FR Back to reality
August 30, 2018
Developpeur front end (Vue.js / Nuxt)
July 4, 2019

L’homme débarque enfin chez Lolë

 
 
 

L’homme débarque enfin chez Lolë

Le bien-être de la femme a toujours été la principale préoccupation de Lolë. Mais voilà que 16 ans après sa création, le détaillant québécois de vêtements sportifs s’intéresse aussi à l’homme. Arrive aujourd’hui en boutique une première collection masculine. Pourquoi avoir autant attendu? Simplement par manque de temps, nous répond le PDG de l’entreprise Bernard Mariette. «Les choses sont toujours plus longues que ce dont on rêve. On pensait à l’homme il y a cinq ans [lorsque la compagnie a lancé un plan d’expansion de ses boutiques], mais Lolë reste une petite entreprise et c’est difficile d’être partout en même temps. On a donc du patienter», admet-il. Le processus a d’autant plus été ralenti puisque le dirigeant, ancien patron de la marque de vêtements de sport Quicksilver, n’était pas satisfait des pièces masculines qu’on lui proposait… jusqu’à aujourd’hui.

banner fb

La toute nouvelle collection pour messieurs comprend une vingtaine de morceaux, surtout des essentiels allant du sweatshirt au pantalon chino en passant par le jeans, la veste imperméable et même le sac banane. Le tout dans des teintes neutres : gris, noir et blanc. On retrouve sinon quelques coups d’éclat – du rose, du bleu, du jaune – au rayon accessoires.

«On voulait faire des essentiels de la garde-robe des gars […] tout en respectant nos quatre piliers : confort, technique, qualité et versatilité, affirme M. Mariette. On n’est pas mode. Notre objectif est que vous puissiez porter nos vêtements dans toutes les circonstances. À la maison, au cours de yoga, ou en ville pour faire les courses. Le tissu et le style [de la collection] le permettent.»
Lolë a encore une fois misé sur des matières nobles et techniques. De la laine de mérino, du coton haut de gamme pima qui offre à la fois confort, résistance et respirabilité. Ou encore une imitation duvet végane permettant aux manteaux d’être imperméabilisés.
Les prix se situent entre 35$ et 600$ et les grandeurs entre Petit et XXLarge.

Untitled design

La femme reste tout de même au centre de la stratégie de Lolë. Si l’homme a depuis le 30 août sa section dans quelques boutiques sélectionnée et en ligne, la gent féminine, elle, a droit à pas moins de 300 nouvelles pièces par saison. La mise en marché de la collection masculine a été rendue possible grâce à un plan d’expansion validé par les actionnaires l’hiver dernier. Quelque 18 millions de dollars ont été levés pour notamment établir un siège social à Los Angeles et augmenter le nombre de distributeurs en Europe et en Asie.

Par Philippe Lépine
30/08/2018
https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/08/30/lole-vetements-hommes_a_23512131/